SOLDES : 1 VÊTEMENT ACHETÉ, 2 BIJOUX OFFERTS JUSQU'AU 23/07 23H59 !

Une question ? contactez-nous : afroelegance.france@gmail.com

Quelle est l'origine du tissu wax ?

Quelle est l'origine du tissu wax ?

Le tissu africain imprimé à la cire est audacieux et magnifique. Il a une grande histoire derrière ses origines et comment il s'est développé pour devenir une partie intégrante de la culture et de la mode de l'Afrique de l'Ouest.

Voici nos autres articles qui vous aideront à bien démarrer lors de l'achat de votre tissu wax africain :

Sommaire

  1. C'est quoi le wax ?
  2. L'histoire du wax
  3. Fabrication du wax
  4. Quelques-uns des tissus imprimés africains les plus populaires
  5. Que faire avec du wax ?

Conclusion

C'est quoi le wax ?

Le wax, communément appelé "imprimé Ankara", "imprimé africain", "imprimé wax africain", "wax hollandais" et "dutch wax", est un tissu 100 % coton aux motifs vibrants. Il s'agit généralement d'un tissu coloré, principalement associé à l'Afrique en raison de ses motifs tribaux. Il s'agit également d'un tissu très polyvalent et de nombreux articles peuvent être fabriqués à partir de ce tissu, tels que des chapeaux, des boucles d'oreilles, des blazers et des chaussures, pour n'en citer que quelques-uns. Pour faire de du wax un tissu encore plus polyvalent, les marques de mode et les fournisseurs de tissus ont fabriqué des imprimés wax sur des tissus tels que la mousseline, la soie, l'élasthanne pour des vêtements tels que les kaftans, les iro et les bubas, les maillots de bain, les barres de sport, les leggings et les chaussettes.

L'histoire du wax

tissu imprime wax

Bien que l'Afrique ait une riche histoire en matière de production textile, les origines de ce tissu aux couleurs vives, que l'on considère aujourd'hui comme synonyme de l'Afrique, ont en fait commencé avec le tissu batik en Indonésie. Le batik est une technique de teinture imprimée à la main qui utilise de la cire et des colorants pour créer des motifs sur le tissu de coton.


L'Indonésie a été colonisée par les Néerlandais et, vers les années 1850, des marchands ont vu une opportunité de produire en masse et de commercialiser des tissus batik. Ils ont cherché à mécaniser le processus d'impression et de teinture, qui nécessitait beaucoup de main-d'œuvre, afin de pouvoir produire et vendre de plus grandes quantités. Toutefois, les choses ne se sont pas déroulées comme prévu, car les tissus produits à la machine n'étaient pas très appréciés de la population indonésienne, car ils n'avaient pas la même qualité artisanale que leur propre batik.

Les Néerlandais utilisaient des machines à imprimer, des rouleaux géants en cuivre gravé et une résine cireuse qui était imprimée sur chaque face du coton pour résister à la teinture dans certaines zones, créant ainsi un motif distinctif. VLISCO est le fabricant néerlandais de tissus imprimés à la cire le plus connu. Il domine le marché depuis la fin des années 1800 jusqu'à aujourd'hui, produisant des tissus imprimés à la cire aux Pays-Bas et possédant également des entreprises telles que GTP et ATL, qui fabriquent des textiles au Ghana.

De l'Indonésie à l'Afrique

Mais comment l'imprimé batik est-il passé de l'Indonésie à l'Afrique de l'Ouest ? Les Néerlandais contournaient la vaste masse continentale de l'Afrique sur leur route entre l'Indonésie et l'Europe, s'arrêtant pour se ravitailler, acheter des fournitures et faire du commerce. Ils se sont rapidement rendu compte que leurs tissus imprimés à la machine étaient plus populaires en Afrique subsaharienne qu'en Indonésie et ont donc commencé à adapter leurs motifs et leurs couleurs aux goûts du marché africain.

Le Ghana a joué un rôle essentiel dans la promotion de ce nouveau tissu, car les Ghanéens ont été les premiers Africains à entrer en contact avec l'imprimé, le fusionnant ainsi avec l'art, la culture et la mode africains avant qu'il ne se répande dans d'autres pays d'Afrique de l'Ouest.

Le tissu kente traditionnel du Ghana, tissé à la main, a également inspiré bon nombre des couleurs et des motifs du tissu wax print, très populaire dans toute l'Afrique de l'Ouest aujourd'hui.

Chez Afro Élégance, nous utilisons beaucoup de ces imprimés wax pour nos chemises africaines, boubous africains, pantalon ou robe africaine !

Tissu Africain Wax

Fabrication du wax

Comme indiqué plus haut, le processus de fabrication du tissu ankara trouve son origine dans une technique de teinture indonésienne appelée batik.

Dans le batik, la cire fondue est utilisée pour dessiner des motifs sur le tissu à l'aide d'un outil ressemblant à un stylo, appelé canting. Cet outil permet de créer des motifs magnifiquement détaillés qui confèrent au tissu son caractère distinctif. Le tissu est ensuite trempé dans un bain de teinture qui colore l'ensemble du tissu, à l'exception des zones recouvertes de cire. On dit que la cire "résiste" à la teinture, c'est pourquoi le procédé batik est connu sous le nom de technique de teinture avec résistance à la cire. Le tissu est séché et bouilli pour enlever la cire. Le processus est répété pour chaque motif et chaque couleur supplémentaires. À la fin du processus, ce qui n'était qu'un simple tissu est transformé en chef-d'œuvre.

Ce processus a été automatisé et mécanisé depuis que les progrès technologiques ont balayé l'industrie textile, mais l'essence reste la même. Les motifs sont dessinés à l'aide d'un logiciel de conception assistée par ordinateur (CAO) - plutôt qu'à la main - et la cire est appliquée à l'aide de rouleaux de cuivre gravés avec le motif.

Découvrez comment et pourquoi porter du tissu wax via cet article dédié.

Quelques-uns des tissus imprimés africains les plus populaires

Ankara

Connu sous le nom d'African wax print, cet imprimé est populaire aux États-Unis depuis les années 70, lorsque la culture hip-hop a pris le dessus. Cet imprimé africain est également connu sous le nom de Kitenge ou Dutch wax print. Cet imprimé a été réalisé par les Néerlandais à l'aide d'un procédé appelé "Batik", qui est encore très populaire aujourd'hui dans les régions orientales de l'Inde. L'Ankara a été vendu par les Néerlandais sur le marché du textile en Indonésie lorsque ce pays était leur colonie au 19e siècle.

À ce jour, cet imprimé est si populaire que même des accessoires de mode tels que des boucles d'oreilles, des colliers, des sacs, des chaussures, des écharpes, etc. sont fabriqués avec l'imprimé Ankara.

Kente

tissu kente

Tout amateur de châles ou d'étoles a déjà rencontré cet imprimé populaire et l'a porté sans savoir qu'il s'agissait de Kente. Le kente est né dans la province du Ghana, en Afrique, avant le XIe siècle. Des groupes ethniques comme les Ashanti et les Ewe, dans le Ghana d'aujourd'hui, maintiennent cet artisanat en vie. Dans la langue africaine Akan, Kenten signifie panier et, en raison de sa similitude avec le motif, l'imprimé a été baptisé Kente.

Des bandes de coton et de soie fabriquées à la main sont utilisées pour tisser cette étole qui ressemble à une toge. Les contes anciens racontent que les habitants avaient copié les motifs d'Anansi l'araignée et que les inspirations provenaient de la nature. À l'origine, cette pièce d'étoffe était portée par les rois et les membres de la famille royale africaine.

Les maîtres tisseurs de Kente sont aujourd'hui très respectés dans le monde occidental, car l'imprimé est utilisé dans la conception des étoles académiques portées par les diplômés lors des cérémonies de remise des diplômes.

Adire

tissu adire yoruba

Adire signifie "attacher et teindre" en yoruba. Selon les historiens, cette technique de teinture à l'indigo a été développée dans le royaume Dogon au Mali (Afrique de l'Ouest) au XIe siècle. Actuellement, les femmes yorubas du sud-ouest du Nigeria tissent ces tissus en coton filé à la main. Abeokuta, Ibadan et Osogbo (Yorubaland) étaient les principaux fournisseurs de ces tissus pour les acheteurs de toute l'Afrique de l'Ouest.

Au fil des ans, cet artisanat a évolué et les Européens ont introduit l'indigo synthétique et la soude caustique dans l'impression des tissus dans les années 1930. Cet art en voie de disparition a été ravivé par des artisans nigérians tels que Nike Davies-Okundaye, Amaka Osakwe et Duro Olowu. La marque Maki-Oh d'Amaka Osakwe soutient l'art de l'Adire. Des personnalités politiques comme Michelle Obama et Lupita Nyong'o ont également apporté leur soutien à cet imprimé africain.

Bogolan

tissu bogolan

Également connu sous le nom de Mudcloth, le tissu Bogolan est créé par les tisserands de la tribu Bambara du Mali. Littéralement, le mot Bogolan se traduit par "fait de boue". Ce textile africain utilise des extraits de plantes, de racines et de fruits séchés comme colorants. Ce tissu écologique convient parfaitement à tous les types de peau, même les plus sensibles, car il n'utilise aucun produit chimique nocif.

Shweshwe

Shweshwe tissu

Le tissu shweshwe utilise des motifs géométriques complexes. Il doit son nom au roi Moshoeshoe I du Lesotho. Le tissu de coton imprimé et teint est extrêmement populaire dans le monde entier et de nombreuses maisons de couture modernes l'utilisent largement dans leurs créations.

Kanga

Kanga tissu

Originaire d'Afrique de l'Est, le tissu kanga est extrêmement populaire dans le monde occidental en raison des mots de sagesse, d'amour, de bénédiction et d'amitié qui y sont imprimés. De nombreuses maisons de couture permettent aux clients de personnaliser leur robe en y inscrivant les mots qu'ils souhaitent voir imprimés. Ce tissu est similaire au Kitenge, mais il est beaucoup plus léger car les fils sont plus fins. Des expressions en swahili sont également tissées dans les imprimés africains Kanga.

Que faire avec du wax ?

Les imprimés wax sont offrent un large choix d'utilisation. Que ce soit pour faire une robe, haut, jupe chemise ou veste africaine, l'imprimé wax ajoute de la couleur à une tenue autrement neutre. Il est également possible de faire des accessoires, notamment comme ceintures, bonnets, écharpes, sac africain et sacs fourre-tout.

La diversité des tissus, des styles, des motifs et des combinaisons de couleurs disponibles vous permet de créer un look unique et audacieux avec les tissus imprimés à la cire, afin de mettre en valeur votre propre sens du style.

J'espère que le contenu de cet article a clarifié les questions que vous avez pu vous poser. Vous pouvez visiter notre boutique en ligne de vêtements et d'accessoires africains pour exprimer votre gratitude pour le travail acharné de notre équipe. Vous pouvez mettre notre boutique en favoris ou vous inscrire à notre newsletter pour être informé de nos dernières offres. Vous pouvez également acquérir votre e-book 100% gratuit pour plus d'informations sur les vêtements et accessoires africains. Je vous remercie ; à bientôt !

Livraison et retours
Livraison et retours

Livraison offerte en France (hors DOM-TOM). Les retours sont gratuits pendant 30 jours.

Paiement sécurisé
100% Paiement Sécurisés

Nous utilisons le cryptage SSL pour les paiements sécurisés.

Service client aux petits soins

Besoin d'assistance ? Nous sommes à votre service du lundi au vendredi de 9h à 18h.

Une sélection d'experts

Des vêtements africains fabriqués par une équipe de passionnés depuis plus de 20 ans.

Nous utilisons des cookies pour nous assurer que nous vous offrons la meilleure expérience sur notre site.