SOLDES : 1 VÊTEMENT ACHETÉ, 2 BIJOUX OFFERTS JUSQU'AU 23/07 23H59 !

Une question ? contactez-nous : afroelegance.france@gmail.com

Comment se passe le mariage chez les Africains ?

Comment se passe le mariage chez les Africains ?

De nombreux Afro-Américains souhaitent un mariage qui reflète leur héritage autochtone. Vous devez comprendre d'où viennent vos ancêtres pour organiser un mariage qui reflète votre héritage.

Sommaire

  1. Principales croyances religieuses
  2. Traditions de mariage au Maroc
  3. Traditions historiques du mariage marocain
  4. Traditions de mariage de l'Ankole
  5. Les traditions du mariage pygmée
  6. Traditions de mariage sur le Nil
  7. Congo (Zaïre) Traditions de mariage du peuple Woyo
  8. Traditions des mariages zambiens
  9. La cour
  10. Arrangements matrimoniaux

Conclusion

Principales croyances religieuses

L'Afrique est composée de nombreux groupes religieux et non religieux. Les principales cultures religieuses sont les suivantes : musulmans, chrétiens (catholiques romains, protestants, orthodoxes, anglicans et autres), religions ethniques, non-chrétiens, hindous et bahaïs.

Voici quelques traditions africaines en matière de mariage. Vous pouvez faire preuve de créativité en les adaptant à votre mariage.

Découvrez également comment s'habiller pour un mariage africain à travers notre article dédié.

mariage marocain

Traditions de mariage au Maroc

Le Maroc, l'un des joyaux de l'Afrique du Nord, est un pays aux traditions très riches et très actives. Comme dans d'autres cultures du monde, un mariage marocain est un grand événement de gala. Il est célébré en trois étapes avec beaucoup de plaisir et de festivité.

  • Le Hammam : Cérémonie précédant le mariage, les femmes et les amies de la mariée organisent une fête au cours de laquelle la mariée reçoit un bain de lait dans le hammam, qui comprend un savon noir pour purifier la mariée.
  • Le henné : la Nekkacha, une spécialiste, peint les mains et les pieds de la mariée et de son entourage. Les mains de la mariée sont peintes de motifs complexes, généralement floraux et géométriques, afin d'éloigner les mauvais esprits.
  • La cérémonie : Les Neggafates habillent les mariés de leurs vêtements traditionnels, en usage dans les différentes régions du Maroc, puis ils échangent leurs anneaux. Après la cérémonie, des rafraîchissements à base de lait et de dattes sont servis pour symboliser la douceur et la fécondité de la vie. Les jeunes mariés font le tour de la salle sur une Amariya portée par des jeunes hommes habillés pour l'occasion.

Traditions historiques du mariage marocain

Le mariage traditionnel d'une mariée marocaine est coûteux et impressionnant. La dot est versée devant un notaire et est consacrée au trousseau de la mariée et à l'achat de nouveaux meubles. Les bijoux qu'elle reçoit doivent être en or (bagues, bracelets, colliers et boucles d'oreilles). Pendant la période des fiançailles (qui dure généralement de six mois à deux ans), le futur marié envoie à sa future épouse des cadeaux sous forme de tissus, de robes et de parfums les jours de fête.

Cinq jours avant le mariage, un matelas, des couvertures et d'autres objets de première nécessité sont apportés dans la chambre nuptiale. La mariée prend un bain dans le hammam. Ses accompagnatrices, appelées negassa, la surveillent de près. Elle est maquillée (avec des motifs teintés au henné) aux mains et aux pieds. Elle est ensuite revêtue de sa parure de mariage brodée de robes blanches. Elle est ensuite placée derrière un rideau, symbolisant sa transition vers une nouvelle vie.

Le lendemain soir, la mariée, assise sur une table ronde, est portée sur les épaules de ses accompagnateurs, qui chantent et crient en marchant vers la chambre nuptiale. Ce rituel de transport de la mariée vers la chambre nuptiale pendant les festivités se poursuit pendant les sept jours suivants. Les assistants au mariage se tiennent derrière un écran pour vérifier la virginité de la mariée et assister à sa défloration. Après un second bain rituel, les assistants au mariage quittent la maison et le couple reste seul.

boubou africain

Traditions de mariage de l'Ankole

L'Ankole était un royaume lacustre très important en termes de prestige et de population. Le roi possédait tout le bétail et théoriquement toutes les femmes. Les pères Hima tenaient à attirer l'attention sur leurs filles car le roi offrait de généreux cadeaux de mariage. Si elle se mariait, son époux serait un futur roi, ce qui signifiait que sa famille partagerait la gloire. Les filles maigres n'étant pas aptes à la royauté, celles que le roi jugeait intéressantes pour épouser l'un de ses fils étaient nourries de force avec du lait jusqu'à ce qu'elles deviennent très lourdes, à peine capables de marcher.

Les traditions du mariage pygmée

Les fiançailles des Pygmées n'étaient pas longues et étaient généralement officialisées par un échange de visites entre les familles concernées. Le futur marié apportait un cadeau de gibier ou peut-être quelques flèches à ses nouveaux beaux-parents, et emmenait sa femme chez lui pour vivre dans sa bande et avec ses nouveaux parents. Sa seule obligation est de trouver parmi ses proches une fille prête à épouser un frère ou un cousin mâle de sa femme. S'il estime pouvoir nourrir plus d'une femme, il peut en avoir d'autres.

Traditions de mariage sur le Nil

Le long du Nil, si un homme souhaite voir ses fils bien mariés, il doit posséder de nombreux moutons, chèvres et ânes. Lorsque les négociations de mariage sont en cours, le père de la mariée insiste pour que chacun de ses proches parents reçoive du bétail. Le problème du marié est de répondre à ces demandes tout en gardant suffisamment de bétail pour subvenir aux besoins de sa fiancée.

À l'instar de notre coutume d'envoyer des invitations de mariage et d'attendre des cadeaux en retour, il fait le tour des membres de sa famille pour obtenir des contributions pour son troupeau nuptial. Chaque jour d'une série de jours de mariage est marqué par un événement spécial. Le premier jour, ou jour du mariage, le marié arrive à la ferme de la mariée vêtu d'une belle peau de léopard drapée sur sa cape en peau de vache. En général, c'est tout.

Les Nilotes sont des nudistes convaincus. L'argile, les cendres, les plumes, les sandales et un collier sont considérés comme des vêtements suffisants pour toutes les occasions. La mariée porte le tablier perlé et la demi-jupe de la jeune fille célibataire.

Après que les négociations privées sur le bétail ont été publiquement et minutieusement reconstituées, la mariée est emmenée à la propriété du marié et installée dans l'enceinte de sa coépouse la plus âgée jusqu'à ce qu'un endroit séparé puisse être préparé pour elle.

Congo (Zaïre) Traditions de mariage du peuple Woyo

mariage congo

Chez de nombreux peuples, le mariage est un moment clé qui suit immédiatement l'initiation, car ces deux événements servent à rompre les liens de l'individu avec l'enfance et l'état de célibataire, et à réintégrer l'individu dans la communauté des adultes.

Chez les Woyo, une jeune femme reçoit de sa mère un ensemble de couvercles de pots sculptés lorsqu'elle se marie et s'installe dans la maison de son mari. Chacun des couvercles est gravé d'images illustrant des proverbes sur les relations entre mari et femme.

Si un mari abuse de sa femme d'une manière ou d'une autre ou si la femme est malheureuse, elle sert le repas du mari dans un bol recouvert d'un couvercle décoré du proverbe approprié. Elle peut rendre publiques ses plaintes en utilisant un tel couvercle lorsque son mari invite ses amis à dîner.

Traditions des mariages zambiens

Pour illustrer les différences entre les cultures africaines, voici quelques exemples de mariages zambiens. Bien que ces mariages aient lieu dans le même pays, les différentes provinces ont des manières différentes d'aborder la cérémonie de mariage. Le point commun est le rapprochement de la famille nuptiale pour atteindre l'objectif d'un mariage et d'une relation durable. Les paiements de mariage sont versés à la famille de la mariée plutôt qu'à ses parents.

La cour

Dans la société traditionnelle zambienne, un homme épouse une femme, une femme n'épouse jamais un homme. Il est tabou qu'une femme cherche un homme à marier.

À Namwanga, un jeune homme est autorisé à trouver une fille. Il la demande en mariage et lui donne un gage de fiançailles appelé Insalamu. Il s'agit de perles ou d'argent pour montrer son engagement. Il montre également que la jeune fille est d'accord pour se marier. Ses parents approuvent ou non son choix. S'ils rejettent son choix, il recommence à chercher. S'ils sont d'accord, la procédure de mariage commence.

Un homme qui a atteint l'âge de se marier dans la société Ngoni cherche une fille en âge de se marier. Une fois qu'il a choisi quelqu'un, les deux se mettent d'accord pour se marier et le disent à leurs parents respectifs.

C'est la mère Lamba ou Lima qui entame le processus de recherche d'une fille à marier pour son fils. Elle cherche une fille initiée, connue localement sous le nom d'ichisungu ou moye. (Une fille non initiée ne pouvait pas être mariée avant d'avoir atteint la puberté ou l'âge de l'initiation). La mère de l'homme visitait les villages voisins à la recherche d'une jeune fille initiée célibataire. Lorsqu'elle en trouvait une - une fille de bonne famille selon son jugement et non celui du fils - elle allait voir la mère de la jeune fille et lui disait qu'elle voulait que son fils épouse sa fille. La mère discutait alors avec sa fille, la mère de l'homme rentrait chez elle et revenait quelques jours plus tard pour obtenir une réponse.

De nombreux hommes Bemba ont commencé leurs mariages en engageant d'abord des jeunes filles n'ayant pas atteint l'âge de la puberté. La jeune fille n'est pas du tout consultée. La jeune fille se rendait chez son futur mari, parfois seule, le plus souvent avec des amis, après avoir négocié le prix du mariage. Lors de sa première visite, elle ne lui parlait pas et n'entrait pas dans sa maison sans lui offrir de petits cadeaux. Elle lui parlait ensuite et faisait beaucoup de travaux ménagers pour lui. Elle faisait ce qu'elle pensait être bon pour son futur mari. Cette période de séduction était connue sous le nom d'ukwisha. Pendant cette période, elle était responsable de la nourriture quotidienne de l'homme. Le jeune marié devait construire sa propre maison dans le village où il vivait ou dans le village de ses beaux-parents.

Arrangements matrimoniaux

L'intermédiaire chargé d'entamer les négociations du mariage est le point commun de tous les arrangements matrimoniaux en Zambie.

À Namwanga, les parents de l'homme font appel à un Katawa Mpango. Il s'agit d'une personne très respectée qui représente les intérêts du marié. La famille du marié se prépare et décide d'un jour pour rendre visite à la famille de la jeune fille. Après avoir reçu l'Insalamu, la jeune fille l'apporte à sa grand-mère. C'est ainsi que sa famille est officiellement informée.

Sa grand-mère informe ses parents et la famille. Ceux-ci acceptent ou rejettent la proposition. Quelle que soit leur décision, ils attendent que la famille de l'homme s'adresse à eux par l'intermédiaire du Katawa Mpango. Lors de sa visite, il apporte traditionnellement une houe fabriquée, enveloppée dans un tissu et munie d'un manche. La houe est un symbole de la terre, de la culture, de la fertilisation. Il porte des perles blanches et une petite somme d'argent. Les perles et l'argent sont placés dans une petite assiette recouverte d'une autre assiette de même taille.

L'intermédiaire doit connaître la maison de la mère de la jeune fille. Traditionnellement, il frappe à la porte et est invité à entrer. De manière théâtrale, il tombe sur le dos et frappe des mains. Cela indique à la commission matrimoniale de la fille qu'il est en mission matrimoniale. Il place ensuite la houe et les assiettes sur le sol, à mi-chemin entre le jury et lui. Il explique ensuite sa mission et la famille de la jeune fille lui pose de nombreuses questions. Si aucune décision n'est prise par la famille de la jeune fille, la houe est reprise, les perles et l'argent sont pris par la famille de la jeune fille. Si une décision de rejet est prise ce jour-là, la houe est reprise. S'ils acceptent, les assiettes sont ouvertes et la houe est acceptée une fois que la jeune fille a reconnu qu'elle connaissait la source.

L'intermédiaire fait un rapport à la famille de l'homme. Si la réponse est positive, la famille commence à préparer les paiements pour le mariage et un conseil matrimonial est institué pour examiner les affaires. L'intermédiaire revient à une date précise pour obtenir des détails sur les paiements de mariage. À son retour, la famille de l'homme lui prépare des mets exotiques pour son second voyage.

Au cours de la période précoloniale, le paiement du mariage comprenait du bétail (quatre ou plus), des poulets et une vache (si la fille était vierge). Ce paiement était versé à la mère pour la remercier d'avoir donné naissance à la fille. D'autres paiements sont exigés de nos jours - un tissu chitenge, des chaussures en toile et une robe - deux couvertures, une paire de chaussures et un costume pour le père.

J'espère que le contenu de cet article a clarifié les questions que vous avez pu vous poser. Vous pouvez visiter notre boutique en ligne de vêtements et d'accessoires africains pour exprimer votre gratitude pour le travail acharné de notre équipe. Vous pouvez mettre notre boutique en favoris ou vous inscrire à notre newsletter pour être informé de nos dernières offres. Vous pouvez également acquérir votre e-book 100% gratuit pour plus d'informations sur les vêtements et accessoires africains. Je vous remercie ; à bientôt !

Livraison et retours
Livraison et retours

Livraison offerte en France (hors DOM-TOM). Les retours sont gratuits pendant 30 jours.

Paiement sécurisé
100% Paiement Sécurisés

Nous utilisons le cryptage SSL pour les paiements sécurisés.

Service client aux petits soins

Besoin d'assistance ? Nous sommes à votre service du lundi au vendredi de 9h à 18h.

Une sélection d'experts

Des vêtements africains fabriqués par une équipe de passionnés depuis plus de 20 ans.

Nous utilisons des cookies pour nous assurer que nous vous offrons la meilleure expérience sur notre site.