SOLDES : 1 VÊTEMENT ACHETÉ, 2 BIJOUX OFFERTS JUSQU'AU 23/07 23H59 !

Une question ? contactez-nous : afroelegance.france@gmail.com

Quel type de vêtements porte-t-on en Afrique du Sud

Quel type de vêtements porte-t-on en Afrique du Sud

La diversité vibrante des vêtements et des styles traditionnels sud-africains reflète fidèlement l'histoire unique du pays, caractérisée par un mélange unique de cultures, de groupes ethniques et de religions. Cet article est une introduction à l'habillement traditionnel sud-africain. Installez-vous confortablement et découvrez les sept points forts de l'habillement traditionnel sud-africain.

Sommaire

  1. Indiens d'Afrique du Sud
  2. Cap Malais
  3. Xhosa
  4. Zoulou
  5. Tsonga (Shangaan)
  6. Ndembele
  7. Venda

Conclusion

Indiens d'Afrique du Sud

Indien Afrique du Sud

Saviez-vous que la ville de Durban est la plus grande ville indienne en dehors de l'Inde ?
Les Sud-Africains indiens, qui constituent une minorité, sont des citoyens et des résidents d'Afrique du Sud qui descendent de migrants venus de l'Inde coloniale (Asie du Sud) entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle.

Les vêtements traditionnels indiens, tels que les magnifiques "saris" et "sherwanis" brodés, figurent généralement en bonne place dans la tenue vestimentaire des Sud-Africains indiens, qui ont su préserver leur héritage culturel au fil des ans. Il est vrai que les robes indiennes traditionnelles sont généralement réservées aux cérémonies traditionnelles telles que les mariages, les funérailles, etc. Les vêtements occidentaux sont toutefois portés au quotidien.

Cap Malais

Les Malais du Cap sont un autre groupe ethnique minoritaire qui a migré en Afrique du Sud depuis l'Asie du Sud-Est pendant la traite des esclaves. Au Cap, la communauté malaise du Cap est essentiellement musulmane. Comme les Sud-Africains indiens, les Malais du Cap portent principalement des vêtements occidentaux dans la vie de tous les jours et leurs vêtements traditionnels à la mosquée, à la madrassa et pour les célébrations spéciales.

Xhosa

Le code vestimentaire du peuple xhosa peut être décrit comme assez complexe et est fortement influencé par les rites de passage et le statut social d'une personne.

Les vêtements et les accessoires d'une femme reflètent généralement les différentes étapes de sa vie. Les vêtements traditionnels xhosa se composent de longues jupes et de tabliers dans de magnifiques tissus imprimés ou brodés. Des colliers de perles élaborés, appelés "ithumbu", sont portés autour du cou, ainsi que des bracelets de perles et des bracelets de cheville. L'"iqhiya" ou foulard est traditionnellement porté par les femmes mariées. Pour compléter l'ensemble, des capes ou des couvertures brodées sont portées autour des épaules.

Selon la tradition, les hommes xhosa jouent le rôle de guerriers, de chasseurs et d'éleveurs et, à ce titre, la peau d'animal constitue une part importante de leurs vêtements traditionnels. Lors d'occasions spéciales, ils portent des jupes brodées et un tissu rectangulaire sur l'épaule gauche, ou une tunique et des colliers de perles.

Boubou africain homme

Zoulou

Tout comme les femmes xhosa, les femmes zouloues portent des tenues différentes selon les étapes de leur vie. Une jeune femme célibataire a les cheveux courts et ne porte qu'une jupe courte en roseau, ornée de perles. Une femme fiancée porte la même tenue, mais avec la poitrine couverte et les cheveux épaissis.

Une femme mariée, en revanche, doit couvrir tout son corps pour indiquer qu'on parle d'elle. Elle porte une jupe en peau de vache épaisse, adoucie avec de la graisse animale et du charbon de bois. Traditionnellement, les femmes couvraient leur poitrine avec un tissu, mais aujourd'hui, elles portent des gilets en coton ou des soutiens-gorge en perles, ainsi que des colliers en perles. La parure la plus emblématique est le chapeau de forme circulaire en herbe et en coton appelé "izicolo", porté par les femmes mariées.

Les vêtements traditionnels des hommes se composent de peaux d'animaux et de plumes ; le type de peaux indique le statut de la personne qui les porte. Les touffes de la queue d'une vache ("amashoba") sont portées sur le haut des bras et sous les genoux pour donner l'impression que la personne est plus large qu'elle ne l'est.

Le tablier porté par les hommes pour couvrir leurs fesses s'appelle "ibheshu" ; il est fait de peau de veau, donc souple et facile à travailler. Il existe en deux longueurs différentes : les jeunes hommes en portent un qui leur arrive aux genoux, car il est plus pratique pour se battre, chasser et danser ; les hommes plus âgés en portent un qui leur arrive aux chevilles, car ils ne pratiquent pas volontiers ces activités.

Tsonga (Shangaan)

Tsonga

Dérivée de la tribu des Zoulous, la tribu des Tsonga-Shangaan se trouve principalement dans le sud du Mozambique et dans les provinces du nord de l'Afrique du Sud. Traditionnellement, les hommes Tsonga sont vêtus de peaux d'animaux, tandis que les femmes portent des perles et des jupes froncées colorées appelées "xibelani".

Ndembele

La tribu Ndembele est connue pour ses vêtements colorés et complexes faits de perles. Les femmes Ndebele portent principalement des tabliers. Les filles portent de petits tabliers perlés, tandis que les filles plus âgées portent "isiphephetu", un tablier perlé qui leur est donné par leur mère, et "isigolwani", d'épais cerceaux perlés portés autour du cou, des bras, des jambes et de la taille.

Les femmes mariées portent des tabliers plus longs en peau durcie, richement décorés de motifs géométriques. Elles portent également des "isigolwani" et des anneaux de cuivre appelés "idzilla" autour du cou, des chevilles et des bras. Les filles et les femmes non mariées ne se couvrent traditionnellement pas la poitrine, tandis que les femmes mariées se couvrent le haut du corps avec des couvertures à rayures multicolores ou à motifs perlés.

Les hommes Ndebele portent des tabliers en peau d'animal et des plastrons perlés ou "iporiyana" qui pendent du cou. L'"iporiyana" est un symbole de virilité et est offert à un jeune homme par son père après son initiation. Des bandeaux et des chevilles en peau d'animal sont également portés, ainsi qu'une cape.

Venda

Les filles venda portent traditionnellement un "shedo", un petit tablier qui couvre la zone pubienne. Lorsque les filles développent leur poitrine, elles portent un "nwenda" à la taille ou autour d'une épaule, fait d'un tissu rayé de couleur vive. Elles portent également des colliers de perles, des bracelets et des bandeaux.

Les garçons et les hommes venda portent traditionnellement un pagne appelé "tsindi". Le "tsindi" est un morceau triangulaire de peau d'animal couvrant le devant, passé entre les jambes et noué dans le dos. Par temps froid, ils portaient également une cape sur les épaules. Aujourd'hui, les hommes Venda portent souvent des chemises en tissu "nwenda" avec des pantalons.

J'espère que le contenu de cet article a clarifié les questions que vous avez pu vous poser. Vous pouvez visiter notre boutique en ligne de vêtements et d'accessoires africains pour exprimer votre gratitude pour le travail acharné de notre équipe. Vous pouvez mettre notre boutique en favoris ou vous inscrire à notre newsletter pour être informé de nos dernières offres. Vous pouvez également acquérir votre e-book 100% gratuit pour plus d'informations sur les vêtements et accessoires africains. Je vous remercie ; à bientôt !

Livraison et retours
Livraison et retours

Livraison offerte en France (hors DOM-TOM). Les retours sont gratuits pendant 30 jours.

Paiement sécurisé
100% Paiement Sécurisés

Nous utilisons le cryptage SSL pour les paiements sécurisés.

Service client aux petits soins

Besoin d'assistance ? Nous sommes à votre service du lundi au vendredi de 9h à 18h.

Une sélection d'experts

Des vêtements africains fabriqués par une équipe de passionnés depuis plus de 20 ans.

Nous utilisons des cookies pour nous assurer que nous vous offrons la meilleure expérience sur notre site.